Inscrivez-vous et Suivez l'Actualité Ontarienne au Féminin


MOFIF Femmes Immigrantes Francophones Ontario a partagé la vidéo de Maclean's.

Maclean's
Canada Day, J-6
La lutte pour la reconnaissance et la réconciliation des autochtones du Canada, en savoir plus !

Cette fin de Juin est le théâtre de nombreuses célébrations - Mois de l'Histoire autochtone, Saint Jean et Fierté/Pride par exemple - et alors que nous approchons de l'anniversaire de la confédération du Canada le 1er juillet, nous souhaitons partager cette vidéo qui présente l'histoire des autochtones et leur vision de 150 ans de colonisation car de nombreuses discussions sont lancées maintenant et nous pouvons nous informer.

De nombreuses immigrantes sont également issues d'anciennes colonies françaises et toutes, nous connaissons l'importance de connaitre son histoire, les histoires, d'écouter, d'échanger et de s'unir pour atteindre le respect et la réconciliation.

Le sujet vous intéresse, contactez-nous pour rejoindre le futur comité de rencontres intercommunautaires ! Soyez des alliées et créons le lien avec les femmes autochtones qui nous accueillent sur leurs terres ? Et avec les autres communautés immigrantes de l'Ontario ?

Pour en savoir plus sur le mois national de l'histoire autochtone https://aadnc-aandc.gc.ca/fra/1466616436543/…

https://facebook.com/macleans/videos/…

"C’est le 150e anniversaire du Canada et tout le monde est prêt pour les festivités, n’est-ce pas ?
Faux.
____
Double take
Avec Angelyn Francis
_____
En fait, beaucoup de personnes sont assez contrariées, irritées, énervées du tapage autour du 150e du Canada et cette réaction a lancé une conversation au niveau national sur l’histoire du colonialisme du pays. Mais revenons un peu en arrière.
Alors, que sommes-nous en train de fêter après tout ?
2017 marque les 150 ans de la signature de la Loi constitutionnelle de 1867 qui rassemble la province du Canada, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick en une seule colonie britannique.
Donc, si on résume, nous célébrons 150 ans de colonisation.
Ce qui n’est pas nécessairement une bonne chose."
... Lire plus Moins détails

Reminder: First Nations, Métis, and Inuit peoples have lived on this land for well over 150 years.

Pour accompagner une réflexion, nous recherchons un.e. spécialiste des drogues et addictions en Ontario. Merci de contacter ca@mofif.ca ... Lire plus Moins détails

Une pensée aujourd'hui en souvenir de Berthe Kayitesi qui nous a quitté soudainement il y a deux ans.
Elle a été agente de recherche au MOFIF. Souriante, pleine de vie, tournée vers les autres, combative et au grand cœur, elle a su toucher chaque personne qu’elle aura rencontré au sein de sa communauté et au-delà. Nos pensées vont aujourd'hui encore à ses frère et sœur, sa famille, ses amis et sa fille Océane, 6 ans.

Née en 1978 au Rwanda, elle avait survécu miraculeusement au génocide à peine âgée de 15 ans. Refugiée au Congo, elle s’occupera de ses 5 frères et sœurs puis retournera suivre des études au Rwanda et enfin au Canada où elle arrive en 2004. En 2009, elle publiera une autobiographie « Demain, ma vie – enfants chefs de famille dans le Rwanda d’après ». A son arrivée, elle sera une étudiante reconnue et appréciée, et une professeure de français admirée. Très engagée dans le combat pour les femmes, les enfants victimes de guerre et contre le racisme, elle aura contribué et mené de nombreux projets de recherche. Elle avait obtenu son doctorat à l’université d’Ottawa qui avait comme sujet d’études la résilience des victimes du génocide dans leur apprentissage.

Au sein du MOFIF, elle a été chargée, entre autres actions, d’une recherche sur les barrières au développement économique des femmes qui l’aura amené à recueillir les témoignages de femmes immigrantes francophones dans toute la province et à rédiger un premier rapport préliminaire. Elle s’engageait à piloter des pratiques de succès pour accompagner les femmes dans leur parcours d’épanouissement économique au Canada.
... Lire plus Moins détails

Une pensée aujourdhui en souvenir de Berthe Kayitesi qui nous a quitté soudainement il y a deux ans. 
Elle a été agente de recherche au MOFIF. Souriante, pleine de vie, tournée vers les autres, combative et au grand cœur, elle a su toucher chaque personne qu’elle aura rencontré au sein de sa communauté et au-delà. Nos pensées vont aujourdhui encore à ses frère et sœur, sa famille, ses amis et sa fille Océane, 6 ans.

Née en 1978 au Rwanda, elle avait survécu miraculeusement au génocide à peine âgée de 15 ans. Refugiée au Congo, elle s’occupera de ses 5 frères et sœurs puis retournera suivre des études au Rwanda et enfin au Canada où elle arrive en 2004. En 2009, elle publiera une autobiographie « Demain, ma vie – enfants chefs de famille dans le Rwanda d’après ». A son arrivée, elle sera une étudiante reconnue et appréciée, et une professeure de français admirée. Très engagée dans le combat pour les femmes, les enfants victimes de guerre et contre le racisme, elle aura contribué et mené de nombreux projets de recherche. Elle avait obtenu son doctorat à l’université d’Ottawa qui avait comme sujet d’études la résilience des victimes du génocide dans leur apprentissage.
 
Au sein du MOFIF, elle a été chargée, entre autres actions, d’une recherche sur les barrières au développement économique des femmes qui l’aura amené à recueillir les témoignages de femmes immigrantes francophones dans toute la province et à rédiger un premier rapport préliminaire. Elle s’engageait à piloter des pratiques de succès pour accompagner les femmes dans leur parcours d’épanouissement économique au Canada.

Événements à venir

Aucun événement à venir

Projets en Cours

Découvrez les enjeux cernés par le MOFIF

Recevez les Nouvelles

Les nouvelles ontariennes au féminin

Nous Joindre

P.O Box 40036, RPO Queens Quay, Toronto, (ON) M5V 0A4 Tel : (416) 576-0506

Courriel : contact@mofif.ca 

Confidentialité